LA RÉVOLUTION FREELANCE SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

Dans le travail indépendant (ou freelance) on cherche des clients, pas un patron. Le travailleur effectue son activité pour son propre compte et prend toutes les décisions relatives à son activité.
Ces dernières années, ce concept séduit de plus en plus d’actifs. Si bien que l’on constate aujourd’hui une mutation du marché du travail.

 

Le travail en freelance modifie le marché du travail

Le travail en freelance a fait un bon de 85% en France entre 2004 et 2013. On se dirige donc vers une modification considérable du marché du travail. La notion de lien de subordination n’est désormais plus l’unique norme sur le marché de l’emploi.

C’est surtout le secteur des services (web développeurs, traducteurs freelances, rédacteurs, assistants virtuels, etc) qui est touché par ce phénomène.

La naissance de plateformes sur internet dédiées au travail en freelance est la parfaite illustration de cette mutation. Le rôle de ces sites est de mettre en relation l’indépendant et le client. C’est un lieu de rencontre entre l’offre et la demande de travail. Sur Lexling, vous pourrez par exemple trouver le traducteur idéal pour une traduction en anglais ou une traduction juridique.

Le travail indépendant s’organise. C’est un statut qui prend de l’ampleur, d’où le besoin de créer des structures appropriés aux conditions de travail des indépendants. Les espaces de co-working se développent, les événements destinés aux freelancers également, tels que des apéros et rencontres.

Pourquoi une telle mutation du marché de l’emploi?

Avec l’importance que prend Internet dans la pérennité d’une entreprise (communication, e-réputation…) on assiste à la création d’emplois indépendants comme infographiste, codeur ou encore community manager qui s’exercent énormément en freelance.

D’une part, et du fait de la conjoncture économique, beaucoup de demandeurs d’emploi décident de se lancer dans leur propre activité faute de trouver un emploi. Mais ce n’est pas ce qui a motivé la majorité des freelancers.

D’autre part, et à l’opposé de cette vision, se trouvent les professions en demande. C’est le cas notamment des développeurs freelances. La demande pour ce type de profil est telle qu’un professionnel de bon niveau peut recevoir plusieurs offres par jour.

En devenant travailleur indépendant, il accèdera donc à une plus grande liberté dans la gestion de sa vie professionnelle, hors du cadre du CDI pourtant tellement recherché par d’autres. Il fait pour cela preuve des qualités requises pour être freelance, parmi lesquelles une grande capacité d’organisation et d’une bonne productivité. Ceux qui veulent se lancer dans la profession de traducteur indépendant peuvent se référer à notre guide pour traducteurs freelances débutants.

Cette tendance se confirme en 2018

Alors ne ratez pas cette révolution!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *